Newsletter - Mardi 17 Septembre 2013

se désabonner - afficher en ligne

Accueil > Newsletter > LE DESTIN

Bonjour à tous !

On n'a pas un destin, mais plusieurs destins.
Chacun a le droit de rejoindre son Origine suprême, quelle que soit sa place dans l'ordre du monde – cela, c'est le don que le Divin a fait à la matière, et c'est votre vrai destin.

Et c'est un don spécial fait à la terre, il n'existe pas dans les autres mondes. En même temps, chacun a un rôle particulier dans la manifestation, qui lui est fixé par le Suprême, mais ce même rôle peut se situer à des niveaux différents selon le degré d'évolution de "cela" qui est en vous.

Si cela en vous est encore très jeune, votre réalisation pourra être absolue et vous pourrez effectivement rejoindre le Suprême, mais le champ de la réalisation dans le monde sera limité, tout petit. Sur le plan vertical, vous pourrez toucher directement au Suprême, malgré votre petitesse, mais sur un plan horizontal, l'étendue de votre réalisation sera infinitésimale. Nous pouvons prendre l'exemple de Maheshwarî, la Mère de Puissance et de Toute-Sagesse.

Cet aspect de la Mère pourra revêtir des formes différentes suivant le degré d'évolution de "cela" en vous : ce pourra être un simple petit chef de groupe, une reine, une impératrice. Elle sera dans le chef de groupe comme dans l'impératrice, mais le champ de réalisation sera évidemment différent.

Ainsi, sur cette même ligne verticale qui vous conduit à votre Origine divine, vous pourrez avoir plusieurs destins extérieurs selon votre état de développement. Le yoga permet l'avancement des étapes, mais ce n'est pas toujours possible. Il y a des combinaisons psychologiques dans l'être qui ne peuvent se résoudre que par l'expérience. Cette expérience peut se faire en quelques vies, quelques années, quelques mois, quelques minutes.

Quand on voit, dans la conscience suprême, le déroulement de tous les destins et de toutes les possibilités de destin, c'est quelque chose d'infiniment intéressant. Il y a des êtres que l'on accuse de mégalomanie parce qu'ils ont de vastes projets, de grands desseins qui ne cadrent pas toujours avec les possibilités présentes du monde. Le plus souvent, c'est un simple manque de jugement de leur part, un manque de connaissance. Ils sont bien entrés en communication avec une vérité supérieure, quelque chose qui correspond peut-être à une phase future de leur destin (et c'est pourquoi ils sont tellement convaincus), mais par manque de jugement, ils ne voient pas que le moment de cette vérité n'est pas encore venu, que les circonstances ne sont pas prêtes, ou que les conditions dans lesquelles ils sont nés les empêchent d'exécuter ce qu'ils sentent être vrai. Il y a un décalage entre la vision de la vérité et ses possibilités actuelles de réalisation.

Mais il ne faut pas tuer ces grands rêves, car c'est tuer quelque chose de votre propre avenir. Il faut surtout refuser, rejeter énergiquement cette moralité hideuse du "Gros-Jean comme devant", ce bon sens plat et vulgaire à la Sancho Pança. Il faut simplement savoir attendre et nourrir longtemps ses rêves.

Pour conclure, voici ce que l'on peut dire : dans l'univers, il n'est pas, il ne peut pas y avoir deux destins semblables.

C'est inévitablement le destin de chaque être qui s'accomplit pour lui, et plus on est proche du Divin, plus ce destin revêt des qualités divines.

Vous pouvez consulter notre site:

www.indiatime-ayurveda.com

avec nos meilleurs voeux de paix.

Marie et Kalidas

A bientôt,

Marie et Kalidas

Toute l'équipe de indiatime-ayurveda.com vous remercie de votre confiance.

--

Terre Bleue ( Marie et Kalidas )
Le Bousquet 12390 MAYRAN
Tél : 05.65.64.17.55 / 06.83.50.93.34

Afin de préserver l'environnement, merci de n'imprimer ce courrier qu'en cas de nécessité.
Consider the environment before printing this mail.

Conformement à la loi Information et Libertés, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et
de suppression des données vous concernant (art. 34 de la loi information et libertés). Se désabonner